Vivez l’expérience Kamayakoi à fond !

La musique adoucit les mœurs. Mais qui a dit qu’on a envie de les adoucir ? Il y a des fois où on en a simplement marre, où le verre est plein et qu’une goutte en plus le fait déborder. Dans ces moments de crise, une seule chose peu me calmer : les soirées Kamayakoi

Kamayakoi, c’est quoi ?

logo de kamayakoi

Ou plutôt Kama, Yakoi ? Le mot « Kama » fait allusion à l’Afrique. On se demande donc ce qu’il y a en Afrique, spécialement en Côte d’Ivoire.

BabiYakoi ?

Eh bien, il y a trop de choses ! Il y a des bons plans, il y a de la bonne bouffe. Quand je mets le nez dehors, je me rends compte  qu’il en faut vraiment peu pour être heureux.

Aux soirées Kamayakoi, c’est pareil. Il suffit juste de se faire accompagner d’une bonne bande de potes (un peu « foufoux » de préférence … je me demande si ce mot existe dans le dictionnaire), de s’acquitter des frais d’entrée ( entre 3000 et 5000) et s’armer de celles que certains appellent cordialement les bibines ( les bières) pour ceux qui consomment l’alcool ; sinon des sucreries.

La soirée peut commencer !

Ah non ! je ne vous ai toujours pas dit de quoi il s’agit concrètement.

Petite présentation

Kamayakoi est une soirée de musique électronique. La musique électronique est un type de musique conçu dans les années 1950 avec des générateurs de signaux et de sons synthétique ; définition très théorique qui ne vous apprend rien si vous n’avez jamais écouté ce type de musique. Je vous donne mon ressenti.

Pour moi, la musique électronique, c’est la liberté. Pas de voix, juste un assemblage de sons allant des aigus au doux, des tintements à l’oreille : il faut juste bouger au rythme du son sans suivre un concept de danse particulier. Et qui dit « pas de concept » dit « liberté d’inventer son propre concept »

Et ça, et ça c’est gratifiant !

Des origines au concept

Kamayakoi est l’initiative de trois disc jokey (DJ): Mydriase , Chabella, et Praktika

Ces trois DJ se partagent les platines durant la soirée. Chacun avec ses mix particuliers arrive à égayer le public présent. Ce qu’il y a de fantastique, c’est d’arriver à mixer cette musique de base occidentale aux sonorités africaines.

 Y’a House, Y’a funky, Y’a techno

Un nouveau lieu est déterminé pour chaque soirée Kamayakoi. A chaque fois, c’est plus de créativité, plus d’ambiance, plus de bonnes vibrations… Les soirées Kamayakoi se tiennent une fois par mois.

Pour cette 7e édition, l’équipe frappe fort avec la participation de tagueurs d’exception dont la notoriété n’est plus à prouver dans la ville d’Abidjan: KOUN et ZIFU

Tag ZIFU à côté d’une oeuvre d’Yz Yseult

Il y a certaines choses que mille et un mots ne suffisent pas à expliquer. C’est pareil pour les soirées kamayakoi. Il faut venir, il faut voir, il faut entendre, rire, rencontrer, en un mot… vivre.

La prochaine soirée Kamayakoi aura lieu le vendredi 22 février 2019 à la fondation Donwahi à partir de 22H

A ne pas manquer !

les dj en dessin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.